• irenecrampes

jour 56: A crear vida!

Pour sauver nos récifs et permettre le bon développement de nos jeunes sujets, il est comme vous l'avez déjà compris indispensable d'avoir un environnement équilibré.

Dans le cas présent il s'agit d'avoir un diversité d'espèces en quantité suffisante et de trouver des solutions pour pallier les manques jusqu'à ce qu'ils se comblent naturellement.

Pour pallier ces manques, il nous faut parfois comme dans le cas de gusano de fuego, remplacer physiquement les prédateurs qui font défaut.

De même nous devons retirer les algues qui envahissent le récifs et nos structures faute de poissons herbivores et oursins diamants en assez grande quantité.

Mais notre objectif est évidemment que cela ne soit plus nécessaire.

Fruit des connaissances de notre chef de projet (Manuel, biologiste marin), des nos observations et de nos expérimentations nous avons mis au point de nouvelles structures d'élevage. L'idée est de recréer des habitats qui conviennent aux différentes espèces: certaines apprécient les anfractuosités de roches, d'autres les herbiers.

Le récif ayant été très abimé les micro cavités formées par les coraux vivants sont plus rares. L'herbier ayant disparu.... certaines espèces n'ont pas d'habitat.

Au cours de ces presque deux mois d'activités, nous avons réalisé des pyramides de roches, des récifs artificiels et expérimenté des solutions pour proposer une substitut d'herbier. Dans les mois à venir, nus allons multiplier ces structures dont nous avons pu observé qu'elles donnaient d'excellents résultats. Et nous allons tenter de restaurer l'herbier! Parcequ'au final, rien de mieux que la nature elle même pour faire le job...

Voici donc quelques images de nos dernières créations:



Micro récif artificiel réalisé à partir de squelette de corail cimentées



Tables de branchages de cocotiers


Nasse en maille de "cage à poule" dans laquelle nous avons inséré des branchages qui visiblement ont séduit un premier banc d'alevins


Pour les herbiers, pas encore d'images sousmarines (il va falloir attendre que les plants prennent et se développent), nous tentons une expérience de "ré-engazonage" de deux types d'herbes marines, l'une qu'affectionnent les tortues de mer, l'autre qui attire plus spécifiquement les manatees (il va falloir encore plus de temps avant que le fond soit suffisamment recouvert pour qu'ils viennent!!!).

Pour ce faire, nous accrochons des plants à des pierres ou des morceaux de squelette de corail et nous les mettons simplement à l'eau sur un banc de sable. Le mouvement de la mer suffira a les ensabler suffisamment pour que les racines se développent dans le substrat et, nous l'espérons, croissent et prolifèrent.


Premiers résultats d'ici... quelques semaines...


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout