• irenecrampes

Jour 14: Deber cumplido... casi

Ce soir au moment de vous raconter la journée, j'avoue que je suis contente!!

Bon, en fait, tout les jours je suis contente. Mais là tout particulièrement parce que sur les objectifs fixés, deux sont achevés.

La série de pyramides de roches pour créer un réseau d"habitat pour les poissons est terminée et la pépinière est enfin nivelée dans son intégralité!


Pour l'installation des pyramides de roches, je ne dis pas, quoique... Mais pour la pépinière, quand on sait le peu de moyens dont nous disposons, je vous garanti que c'est un peu une prouesse. Donc oui. Contente et fière!


Alors on se retrousse une fois de plus les manches et on ordonne les plants.

Autant pour les palétuviers et les palmiers c'était relativement facile autant pour toutes les variétés qui restent c'est autrement plus compliqué.

Il faut dire que je ne suis pas botaniste!!! Plusieurs espèces se ressemblent (et évidemment certaines espèces ont plusieurs variétés sinon c'est pas rigolo). Du coup méthode empirique qui jusque là fonctionne plutôt pas mal: forme, couleur, aspect des feuilles et du tronc. Là où ça se corse c'est que selon l'âge du plant, ça évolue!!!

mais bon tant bien que mal, on y arrive et ce soir il ne reste que les sujets en nombre d'exemplaires restreint (ce qui en fait tout de même quelques uns qu'il va bien falloir classer!)


La prochaine étape consistera évidemment, outre le comptage, à installer des petits panneaux devant chaque groupe mentionnant:

le nom scientifique et le nom vulgaire de la plante,

son origine géographique,

sa vulnérabilité (certaines variétés sont en risque de disparition tout comme peuvent l'être les espèces animales),

ses besoins,

sa taille adulte moyenne,

si elle produit des fleurs, des graines, des fruits (et s'ils sont comestibles), ses apports à la biodiversité,

son utilisation éventuelle par l'homme,

...

Tous ces éléments qui permettront de mieux les faire connaitre et de mieux les protéger.



Ici par exemple le "gri gri" (Bucida buceras) qui peut croitre jusqu'à 15 mètres. Sa floraison en grappes de fleurs blanc/vert, particulièrement odorante, favorise les pollinisateurs.



celle ci c'est le "guanabana" (Annonna muricata) arbre fruitier qui peut atteindre 8 à 10 mètres de haut. Les fruits, épineux à chair blanche, peuvent mesurer jusqu'à 50 cm et peser jusqu'à 2kg!!! Un fruit délicieux mais à consommer avec précaution du fait de ses propriétés médicinales (plus ou moins reconnues). Les feuilles peuvent également servir à la réalisation d'infusions à consommer de même avec modération!









D'autres espèces dont je ne connais pas encore le nom... je partagerai avec vous au fur et à mesure de mon apprentissage de la botanique locale!



Comme toujours retour par la plage... où je remarque que la municipalité commence à bouger en terme de prévention! Ca fait plaisir


Le message est clair! Ce que tu as apporté à la plage, remporte le...


C'est d'ailleurs partout à travers le monde un truc qui me fascine. C'est tout de même plus compliqué et fatiguant d'apporter un pic pic à la plage (ou dans la forêt ou bref... où que ce soit) que de remporter les bouteilles, les boites, les sachets... vides! Ca tient moins de place, ça pèse moins lourd... Comprends pas...


Sur cette profonde réflexion, je vous dis "hasta la Proxima"!











6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout