• irenecrampes

Jour 10: A nombrar mangles


Une petite panne d'internet m'a tenue éloignée de notre rendez vous quotidien... Il semblerait que ce soit revenu à la normal alors j'en profite!


Comme annoncé la dernière fois, je me suis attaquée au réagencement des plants de palétuviers.

Dans notre pépinière, nous avons 3 espèces représentées: rouge, blanche et noire.

Les plus faciles à identifier sont les rouges grâce à leur graine caractéristique qui ressemble à un gros haricot dur et qui sera la base du tronc du nouveau sujet. Cette graine se plante verticalement dans le sable ou la terre meuble pour y developper ses racine souterraines. De la pointe sortiront d'abord une feuille puis les branches. Plus tard apparaitront les racines aériennes. C'est à ce moment là que nous les installeront en pleine terre pour assurer les meilleures chances de reprise.


Les palétuviers noirs ont une graine extrêmement différente: elle ressemble plus à une pièce de monnaie (de la taille d'une pièce de 2€). Quant aux blancs, j'attends d'avoir l'occasion d'en récolter et d'en semer pour vous dire à quoi elles ressemblent!!


Bref, tout ça pour vous dire que ces plantes il faut bien les chouchouter pour leur offrir les meilleures conditions de développement parce que c'est grâce à elles que nous allons pouvoir reconstituer la mangrove qui a été détruite.


Bilan du rempotage: 201 palétuviers rouges, 44 palétuviers noirs et 10 palétuviers blancs.





Les rouges Les noirs Les blancs


Après tout ce rempotage, je ne vous cache pas que je suis un peu moulue!!! j'ignore le poids de chacun des 71 seaux manipulés, remplis, déplacés sur ces deux derniers jours (il vaut mieux) mais mon dos le ressent.... et quoique je m'y sois mise tôt, le soleil tape fort.

Du coup cet après midi, on change de registre !


Nous allons bientôt poursuivre les nettoyage des rives et de l'embouchure: une grande opération est en train de se monter avec différentes composantes de la communauté (je vous en dirai plus quand tout sera au point, sait on jamais).

Mais tous ces efforts ne seront véritablement récompensés que lorsque les comportements changeront. Et pour cela, il faut aussi mettre en place des outils de prévention.

Je me suis donc installée (à l'ombre) pour commencer la réalisation de panneaux rappelant que non, on ne jette pas ses déchets par terre! Cela va sans dire, cela va toujours mieux en l'écrivant...


D'abord, l'établi... on fait avec les moyens du bord


Rudimentaire mais efficace!!


Et hop... opération peinture de mes 4 futurs panneaux!


Maintenant il faut que ça sèche! demain deuxième couche et lundi ou mardi, le texte!


Je vous montre tout ca très vite...


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout