• irenecrampes

Jour 4: Feliz Dia del Trabajador, feliz fin de semana

Dernière mise à jour : 5 mai 2021

Théoriquement deux jours de repos... Mais comme j'avais laissé mes palmiers en plan, j'ai décidé d'y retourner!

Du coup 70 palmiers ont été repiqués et sont désormais bien rangés prêts à s'installer dans l'extension de la pépinière.


J'en profite pour arroser les palétuviers repiqués la veille et faire un tour des fleurs du jardin pour vous en donner un aperçu (j'avais promis des photos... les voici!)


La future extension est désormais désherbée. On imagine un peu mieux le travail qu'il reste à faire pour niveler compte tenu des gravats résiduels des anciennes maisons !!


Lorsque la végétation retirée aura fini de sécher, on pourra commencer à niveler. Promis ça va très bientôt changer totalement d'aspect!


Outre les travaux de jardin, les travaux de nettoyage. Chaque jour un espace supplémentaire jusqu'à ce que tout soit impeccable !


Bon... un coup de gueule aussi. Je m'explique:

Il y a quelques mois, gros scandale parce que le fameux magazine Vogue (édition Mexique si je me souviens bien) publiait des photos des légendaires plages dominicaines mais... couvertes de déchets plastiques, dénonçant ainsi la carence logistique dans la gestion des déchets. Aussitôt bien sûr les autorités ont réagi parce que franchement ça ne donne pas une bonne image... Bon, logique, nous ferions pareil. Le contexte étant rappelé je vous raconte le souci:

L'une des difficultés auxquelles nous sommes confrontés pour effectuer les nettoyages de plage ou de nature, consiste à trouver des sacs qui soient suffisamment grands et surtout suffisamment costauds. Les sacs poubelles classiques ne sont pas adaptés pour des nettoyages de nature car il se percent facilement (soit à cause de ce que l'on met dedans, soit parce qu'ils s'accrochent à une branche, une roche saillante etc).

Comme je vous l'ai dit hier, la municipalité nous fournit en sacs... Mais de manière insuffisante.

Du coup, en passant par la plage ce matin, j'ai "interpellé" une équipe de la "brigade de propreté des plages du ministère du tourisme".

Je me suis dit que compte tenu du contexte précité et de leur mission, j'avais toutes mes chances d'obtenir un soutien de leur part.

Déception mêlée d'incompréhension: cette même brigade se fournit également ... à la mairie!

Ce qui signifie qu'ils ne reçoivent pas de leur autorité de tutelle les outils qui leur permettraient d'accomplir leur mission. J'en reste sans voix!

Mais pas vaincue pour autant. On va donc voir comment on peut faire bouger les choses pour que nous disposions tous du matériel minimal nécessaire. Ensemble, on sera forcément plus forts et on aura plus de chances d'être écoutés et d'obtenir et dont nous avons besoin!

En attendant, il va falloir trouver des sacs à végétaux (plus costaud mais nettement plus chers et difficiles à trouver)... Du coup si ça vous dit de contribuer... je vous rappelle que la cagnotte reste ouverte! ;)


Fin de l'aparté et retour à l'embouchure au milieu des embarcation en cours de réparations. Je vous laisse juger:


Avant:


Pendant:

Après:



Allez, c'est le week end, donc il faut tout de même garder/reprendre des forces pour la semaine qui vient et qui s'annonce encore bien remplie.

Si tout va bien (c'est à dire si le bateau rentre comme prévu de sa pêche) nous partons nettoyer les berges, chose qui ne peut se faire que depuis l'eau et requiert a minima 4 personnes à bord.

Je vous dis donc à demain pour vous montrer tout ça.
















10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout